En tête à tête

[Interview] Jeff, du groupe MIND nous présente LIGHTS 1.0

MIND EP Lights 1.0

Après de longs mois passés en studio à ajuster, affiner, perfectionner leur musique, les lillois du groupe MIND ont dévoilé ce lundi 15 octobre leur dernier EP intitulé LIGHTS 1.0.

A peine ont-ils eu le temps de souffler que Détours de Scène a souhaité les rencontrer pour une petite interview, en tête à tête avec Jeff, guitariste (et bien plus encore) du groupe, afin de mieux les connaître. Allez Jeff, quelques questions, et promis, on te laisse savourer les premières heures d’existence de ce nouvel EP ;-)

Avant de parler de votre nouvel EP, j’aimerais qu’on parle un peu du groupe. Pouvez-vous nous présenter MIND et nous expliquer comment l’aventure a débuté ?

jeffmind   [Interview] Jeff, du groupe MIND nous présente LIGHTS 1.0

[Jeff] MIND a connu un démarrage en 3 temps, une phase d’écriture des compositions en 2009, une première mise en place du live en 2010 avec quelques musiciens (chant, guitare, basse, batterie, machine, violon)… Et c’est après les premiers concerts fin 2010 / début 2011 que nous avons souhaité donner un cap plus affirmé à la dimension électro / trip hop du projet. En définitive, nous nous sommes concentrés sur un duo (guitare/chant) + bandes sons.

 

 

Comment qualifiez-vous la musique de MIND ?

[Jeff] C’est une grande question, la musique est à mes yeux faite pour être écoutée, et non qualifiée, mais bon, faut bien des repères et jouer le jeu, alors j’y vais. Je nous définirais comme plutôt orchestral, électro, cinematic, post rock, inde… En gros, le public qui aime les musiques très planantes type musiques de film (Zimmer, Olafur Arnalds, Max Richter, Eric Serra, Radiohead, T. Yorke, Apparat) devrait s’y retrouver ;)

 

Comment est née l’idée de l’EP ? Pourquoi Lights 1.0 ?

[Jeff] Cet EP LIGHTS 1.0 arrive après 2 ans d’inactivité « studio ». Nous avions réalisé une première maquette Home Studio pour les premières démarches de booking. Puis lié au contexte de line up un peu compliqué (cf. première question), nous avons mis notre énergie sur le travail Live du format « duo ». Et là – cet été – venait à point le fait de repartir en studio pour redonner de l’élan à notre actualité.
Pourquoi Lights 1.0 ? On voulait un symbole : par rapport à l’ambiance des morceaux, des retours de nos concerts, de l’univers des vidéolives que nous préparons… Quelque chose qui respire là où nous sommes ambiants et peut être parfois fort mélancoliques et sombres, quelque chose qui redonne un peu d’espoir… Et le 1.0, c’est parce qu’il y aura une suite ;)

 

Comment se sont passés l’élaboration, l’enregistrement de l’EP ?

[Jeff] Nous avons pris beaucoup plus de temps que pour la première maquette au niveau des prises, faites à la maison, moi-même aux manettes, Sophie au micro, et une amie pour canaliser l’énergie sur les prises chants. J’avais fait mes prises guitares au préalable en solo. Nous nous sommes entourés du Studio JFX (Jarring Effect) pour toute la post-production et le mastering, et cela a été très agréable de rencontrer une équipe professionnelle qui connaissait notre univers musical (Jarring, label d’eZekiel). Peu de modifications de fond, nous avons vraiment pu nous concentrer sur des choix artistiques.

 

L’EP sort uniquement en distribution numérique, pourquoi ce choix ?

[Jeff] Très simplement pour des raisons de financements et aussi en raison de notre maturité de développement projet. Nous ne sommes pas connus, n’avons ni label, ni production, ni tourneur, etc. Sortir un support physique serait uniquement pour nous faire plaisir, et j’ai la conviction que le streaming et le numérique sont des outils intéressants à notre stade pour diffuser le projet au plus grand nombre et gagner en notoriété…

 

Vous tournez dans la région ici et là, mais vous allez surtout jouer au Tri Postal dans le cadre des Fantastic pour Lille 3000, le 8 décembre prochain. Cela doit être une date importante pour vous, non ?

[Jeff] Carrément !!! Nous avons été très contents de trouver cette date, non seulement le lieu est top, et le fait d’être embarqué dans le label Fantastic va nécessairement donner une visibilité au projet… Je vois comment je peux me comporter – en tant que spectateur – vis à vis des évènements des Fantastic, cela permet de découvrir énormément de nouveaux projets.

 

MIND en live, ça ressemble à quoi ?

[Jeff] Une grosse vaque (lol) Plus sérieusement, les retours que l’on nous faits (car ce serait prétentieux et peu objectif de s’auto-critiquer) sont orientés sur une forte ambiance apportée par les morceaux. A tel point que les personnes qui nous découvrent ont du mal à rentrer dans le set et quand ils s’y connectent, ils se laissent emporter émotionnellement jusqu’au bout…

 

Maintenant que votre EP est sorti, comment voyez-vous l’avenir de MIND ? Quelle est la prochaine étape ?

[Jeff] Chuuuttt c’est un secret… On envisage un EP avec des remix d’ici quelques semaines (LIGHTS 1.1). Probablement un autre EP – le 2.0 – au premier semestre 2013, et on est en train d’écrire un nouveau set, qui sera le contenu d’un premier album… Parler de date sur ce projet serait ambitieux, si je me lâche, je dirais pour fin 2013/début 2014.

Un petit mot pour nos lecteurs ?

[Jeff] Que tu viennes de l’electro, du rock, du métal, du rap, du jazz ou que sais-je ! Laisse tomber les préjugés sur les styles et leur public associé ; écoute ton cœur quand tu découvres un artiste ! ;)

 

Merci à Jeff pour cette interview !

Ecoutez LIGHTS 1.0 by MIND

Crédit photos :

MIND © www.facebook.com/mindfrance
Publicité

A propos de l'auteur

Détours de Scène

Découvrez les coulisses de la scène musicale de notre région au travers de nos articles, nos interviews, les informations sur la musique en région, sur les groupes, les bons plans musique, et surtout l'agenda des concerts !

Partagez cet article

Réagissez à cet article {1}

Laisser un commentaire

Benjamin 5 novembre 2012 à 17 h 53 min

Un grand merci pour cette découverte ! Je m'en vais acheter l'EP directos !

Votre commentaire :