Chroniques CD

Label Rose – EP

Chronique CD Label Rose

Avant de commencer la lecture de cette chronique et l’écoute de cette découverte musicale sympathique, soyez sûr-e d’une chose : Label Rose saura vous apporter la fraîcheur dont vous avez besoin, là derrière votre écran.

Label Rose, c’est l’histoire d’une fille et de quatre gus qui ont fait mijoter leurs influences respectives pour en sortir des morceaux qui parviennent, tous, sans exception à tirer leur épingle du jeu.

Du blues, du rock et un tantinet de jazz, l’album semble être une succession d’ambiances et d’atmosphères différentes. Tant mieux, l’oreille reste à l’affût et nous permet de ne pas en perdre une miette.

Label Rose apporte la fraîcheur dont vous avez besoin, là derrière votre écran

L’EP se compose de sept titres et, même avec le recul des deux mois passés à l’écouter, j’ai encore du mal à définir ceux qui me plaisent le plus. Peut-être celui par qui tout commence : How the West Was Won, avec son petit air de rock sudiste façon Kings of Leon quand leurs masses capillaires étaient encore volumineuses.
Ou alors Elena, bien plus posée et calme, dont le refrain reste en tête malgré tous les efforts accomplis. Quant à Surround, et ses deux minutes d’instrumental entêtant, impossible de rester de marbre, pour finir avec la voix d’Alexandra qui vient apporter un peu de groove au tout.
The Winner et Nude sont du genre à vous mettre de bonne humeur avant, pendant et même après une journée de travail : elles aspirent à la quiétude tout en procurant une dose d’énergie et de vitalité. Tout ça à la fois, oui c’est possible.
Le premier disque de Label Rose se termine sur Joe’s Bango qui est un poil trop mou pour moi. Du coup, il n’y pas d’apothéose finale pour remuer ses bras dans tous les sens et opiner du chef. Je reste quand même sur ma fin, c’est le seul reproche que je peux faire (parce qu’il en faut bien un).

Vous l’aurez compris, Label Rose s’inscrit dans mes découvertes musicales de l’été. Un album à écouter sans se prendre la tête et à apprécier à sa juste valeur tout en éprouvant une certaine fierté. Eh ouais, ils viennent de la région.

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Publicité

A propos de l'auteur

Elise Fauvel

Étudiante en Information-Communication et blogueuse hyperactive. Geek en herbe et grande amatrice de musique, je mets mon clavier au service de Détours de Scène et de la scène régionale.

Partagez cet article

Réagissez à cet article {0}

Laisser un commentaire

Votre commentaire :