Actualités

Quelque Part Records : un nouveau disquaire ouvre ses portes à Lille

© www.quelquepartrecords.fr

Quelque Part Records s’installe à Lille au 58 rue d’Artois. Un projet ambitieux et humain pour Marc Kokocinzki.

Originaire de Lens, ancien instituteur et psychologue scolaire, Marc Kokocinzki est avant tout un grand passionné de musique. Une passion qui va le pousser à poser sa démission de l’Education nationale pour tenter une toute nouvelle aventure, celle d’ouvrir un magasin de disques au coeur de Lille.

Quelque Part Records, c’est le nom donné à cette nouvelle enseigne de vente de vinyles et CD neufs et d’occasion couvrant un large spectre de musique indépendante allant de la pop au rock, en passant par l’electro ou bien encore l’ambient… Mais le magasin ne s’arrête pas là et propose aussi quelques vieux magazines et livres sur la musique.

Ce n’est pas l’envie qui manque à Marc Kokocinzki de faire grandir son projet et sa passion puisque ce dernier a également l’intention de faire venir des artistes et musiciens pour des rencontres, des séances de dédicaces et même des mini-concerts. Voilà une idée plus qu’intéressante !

Concernant le lieu, Quelque Part Records jette l’ancre au 58 rue d’Artois à Lille. Marc Kokocinzki vous attend du mardi au vendredi de 11h30 à 19h et le samedi de 10h30 à 17h pour y discuter musique.

Contact

Crédit photo :

© www.quelquepartrecords.fr
Publicité

A propos de l'auteur

Détours de Scène

Découvrez les coulisses de la scène musicale de notre région au travers de nos articles, nos interviews, les informations sur la musique en région, sur les groupes, les bons plans musique, et surtout l'agenda des concerts !

Partagez cet article

Réagissez à cet article {1}

Laisser un commentaire

Riot_Boyzzz 18 mars 2014 à 19 h 49 min

Bon courage à Marc pour son projet ... Acheter un disque chez un disquaire qui sait de quoi il parle et quand même mieux que d'acheter ça à Auchan, ou pire, acheter du vent (MP3) sur internet ! Dommage que ce soit à Lille... mais quand j'irai me perdre à Lille, j'irai me perdre certainement dans la rue d'Artois !

Votre commentaire :