Live reports

Nikki Yanofsky et Youn Sun Nah, une Nuit de la Voix, au féminin

Youn Sun Nah - © www.younsunnah.com

Quel autre endroit que le théâtre Raymond Devos de Tourcoing pouvait accueillir avec autant d’intimité cette Nuit de la Voix 2011 ? Une nuit sous l’égide du Tourcoing Jazz Festival, qui recevait ce soir là, deux des plus belles voix du jazz contemporain…
La fraîcheur jazzy de la jeune et talentueuse Nikki Yanofsky ouvrait le bal, avant de laisser place à la folie douce de la coréenne Youn Sun Nah et à ses musiciens hors pair.

Nikki Yanofsky, la nouvelle Ella ?

NikkiYanofskyJeffLipsky 01   Nikki Yanofsky et Youn Sun Nah, une Nuit de la Voix, au féminin

Nikki Yanofsky - Crédit photo : © Jeff Lipsky

Etoile montante du Jazz, Nikki Yanofsky n’a eu aucun mal à conquérir le public nordiste. Du haut de ses 17 ans, la jeune Québécoise maîtrise l’exercice du jazz vocal avec une facilité déconcertante.

Beaucoup la comparent à Ella Fitzgerald (dont elle interprète d’ailleurs les plus grands titres dans un album de reprises sorti en 2008), et l’on comprend vite pourquoi. D’une agilité vocale extraordinaire, la jeune Nikki déroule une musique tantôt très “années 60”, tantôt plus pop, rythmée par ses 3 musiciens et la guitare d’Andy Dacoulis, dont chaque solo est acclamé par le public. A travers des titres comme « I Got A Rythm », les “bi-bou-ba-bi…bou-bu-ba…bidoubou” (ou plus rigoureusement appelés “scats”) vont bon train, entrainés par le piano de John Sadowy.

Le public, averti, saura récompenser le talent de la jeune québécoise : il l’acclame et la réclame, pour que ce plaisir musical puisse durer le plus longtemps possible. On ferme les yeux et on se laisse bercer, comme emporté à travers une époque où résonnaient encore les rythmes de Louis Armstrong, Duke Ellington ou Count Basie… On a même envie de swinguer sur les mélodies enjouées de « Take The A Train ».

Comme un clin d’oeil au public, Nikki nous partage un morceau de son histoire, en français, avec l’interprétation de son titre «Bienvenue dans ma vie ».

Découvrez l’artiste en vidéo :

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Pour visiter le site de l’artiste : cliquez ici

Youn Sun Nah, à la fois douce et puissante

YounSunNahwww.younsunnah.com 01   Nikki Yanofsky et Youn Sun Nah, une Nuit de la Voix, au féminin

Youn Sun Nah - Crédit photo : © www.younsunnah.com

Après le succès de la jeune Nikki Yanofsky, la scène se prépare à faire place à une deuxième partie tout aussi fascinante. Exit le piano et la batterie, seules de simples chaises en bois habillent la scène, et accueillent guitare et accordéon, et le quatrième élément du quartet : la contrebasse. Le ton est donné : devant une scène dépouillée de tout élément futile, et des musiciens placés à quelques mètres du parterre, le concert de Youn Sun Nah se voudra très intimiste.

Devant un public – conquis d’avance ?-, la chanteuse originaire de Séoul avance seule sur scène pour entamer « My favorite things », morceau qu’elle accompagne d’un simple piano à pouce. Les premières notes sont données, et nous font déjà frissonner…
Avec Ulf Wakenious à la guitare, « My Name Is Carnival », un des titres phares de l’album « Same Girl », résonne dans le théâtre.

Youn Sun Nah n’est pas seule sur scène et elle le fait savoir. Elle s’efface au profit de longues parties instrumentales, pendant lesquelles le public peut apprécier les riches échanges entre Ulf Wakenius à la guitare et Vincent Peirani à l’accordéon . Les deux hommes sont complices et enchaînent brillamment les solos, devant un solide Simon Tailleu à la contrebasse.

A travers le titre « Breakfast in Bagdad », la jeune coréenne nous invite au voyage.
Les chansons s’enchaînent et on pourra également apprécier le titre « Voyages », issu de son premier album sortie en 2009.

Après une dernière chanson qui se révélera ne pas être la “vraie dernière”, Youn Sun Nah reviendra sous les applaudissements chaleureux du public pour interpréter une bouleversante reprise de « Avec le temps » de Léo Ferré.

C’est au son mélodieux d’une simple boîte à musique que l’artiste clôturera le concert avec son titre « Same Girl ». D’ailleurs, le Prix Mimi Perrin du Jazz Vocal 2010 qu’elle a reçu pour ce titre par l’Académie du Jazz témoigne une nouvelle fois de son talent.

Découvrez l’artiste en vidéo :

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

Pour visiter le site de l’artiste : cliquez ici

Concert Nikki Yanofsky et Youn Sun Nah – 22.10.2011 – Théâtre Raymond Devos (Tourcoing 59)

Crédits photo :
Nikki Yanofsky  © Jeff Lipsky

Publicité

A propos de l'auteur

Détours de Scène

Découvrez les coulisses de la scène musicale de notre région au travers de nos articles, nos interviews, les informations sur la musique en région, sur les groupes, les bons plans musique, et surtout l'agenda des concerts !

Partagez cet article

Réagissez à cet article {0}

Laisser un commentaire

Votre commentaire :