Dossiers, reportages

Main Square Festival 2013 – Jour 3

Mainsquare 2013 - Indochine

Sous un soleil rayonnant et des températures dignes des plus belles journées d’été, le Main Square Festival 2013 s’est achevé sur une troisième journée toujours aussi riche en concerts et découvertes.

Programmé en début d’après-midi pour lancer cette dernière série de concerts, le chanteur américain Charles Bradley a offert au public arrageois un beau moment de soul music, tandis que sur la Green Room s’activaient le DJ-rappeur Left Boy et ses accolytes danseurs de l’Urban Movement devant un public encore clairsemé à cette heure de la journée.

Changement de décor côté Main Stage, avec les danois de Volbeat. Devant un fond de scène imposant aux couleurs du groupe, les trois métalleux ont fait trembler les baffles du Mainsquare.

07072013 IMG 9056 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

Programmé en dernière minute sur cette nouvelle édition du Main Square, La Femme a su prendre place sur la scène de la Green Room et partager son style électro-pop vitaminé.

07072013 IMG 9160 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

C’est avec le groupe Puggy que le public avait rendez-vous ce dimanche après-midi sur la Main Stage, un groupe déjà familiarisé au Main Square puisque présent en 2011. Fidèles à eux-mêmes, les trois musiciens ont su faire part de leur talent à travers un set d’une heure reprenant à la fois les titres phares de leurs précédents albums et les nouveautés de leur dernier opus To Win The World, sorti en avril dernier.

07072013 IMG 9238 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

Après La Femme, c’est au tour de Lou Doillon de prendre place sur la seconde scène. Un véritable vent de douceur et de simplicité souffle sur cette Green Room occupée par la jeune artiste et ses trois musiciens. La jeune femme attendrira les festivaliers avec à des titres maintenant bien connus comme « ICU » ou « Questions and Answers ».

07072013 IMG 9280 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

Stereophonics faisait son retour dans l’enceinte de la Citadelle, après un passage frustrant en 2010 qui ne leur avait pas permis de se produire suite à un incident technique. C’est cette fois dans de bonnes conditions que les britanniques ont pu présenter en live leur nouvel album, auquel ils ne manqueront pas d’entremêler quelques titres phares comme Maybe Tomorrow.

07072013 IMG 9326 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

Côté Green Room, le début de soirée commençait avec l’américain Kendrick Lamar. Le jeune rappeur n’aura aucune difficulté à chauffer le public grâce à ses titres phares « Bitch, Don’t Kill My Vibe » ou  encore « m.A.A.d City« .

Le groupe Archive succédait aux britanniques de Stereophonics sur la Grande Scène de la Citadelle. Comme une malédiction, le groupe anglais subira également les aléas de la technique, empêchant le chanteur David Penney d’entamer son premier titre. Archive se rattrapera rapidement en captivant la foule avec des titres comme Hatchet ou Fuck U.

07072013 IMG 9451 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

En clotûre de la Green Room, les festivaliers avaient rendez-vous avec le français Wax Tailor et son électro atmosphérique.

07072013 IMG 9522 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

C’était l’affiche de cette dernière journée. Devant un parterre impressionnant de fans (certains étaient accolés au bord de scène depuis le début d’après-midi), le groupe Indochine a offert aux festivaliers un spectacle à la hauteur de leurs espérances. Avec plus de deux heures de concert à coups de grands standards tels que J’ai demandé à la lune, Troisième Sexe ou même L’Aventurier, Nicolas Sirkis a répondu présent et clôturé de belle manière cette neuvième édition du Main Square. L’artiste remerciera plus tard le public nordiste par un « Putain de festival, putain de public » sur le réseau Twitter.

07072013 IMG 9650 470x314   Main Square Festival 2013   Jour 3

Une nouvelle édition qui se termine sous les lumières et les confettis, une ambiance de fête sans doute annonciatrice d’un 10ème anniversaire -on l’espère- très prometteur  !

Publicité

A propos de l'auteur

Emeline Bulcourt

Casque aux oreilles la journée au sein d'une web agency lilloise, baguettes (de batterie) à la main le soir, clavier (d'ordi !) affuté la nuit, la musique l'accompagne en permanence ! Une mélomane et musicienne pour qui Détours de Scène sonnait comme une évidence.

Partagez cet article

Réagissez à cet article {0}

Laisser un commentaire

Votre commentaire :